Ca aurait pu s'appeler "Itinéraire d'un enfant gâté".

Je suis né à La Rochelle. L'état civil, dont les chiffres mériteraient d'être revus à la baisse, vous assurera que j'ai 53 ans.
Je n'ai vécu que 10 ans dans ma ville d'origine avant d'habiter une douzaine d'années
en région toulousaine puis quelques mois à Bordeaux. J'ai commencé à travailler à Strasbourg, pendant 7 ans, avant d'obtenir une mutation sous les latitudes tropicales de la Nouvelle-Calédonie où je suis resté près de 5 ans. J'ai ensuite rejoint le sud de la France, pour vivre 12 ans dans les Cévennes,Bougie net 2 et quelques temps à Nîmes. Ma carrière m'a permis de travailler sur les îles Kerguelen et tout dernièrement pendant un an en Antarctique.
Dès lors qu'on est tombé tout petit dans la marmite marquée voyages, ça aurait effectivement pu s'appeler "Itinéraire d'un enfant gâté". Mais cela aurait pu sous-entendre que j'ai eu de la chance alors que non, en tout cas pas plus que vous-et-moi.

     Ca aurait pu s'appeler "La grande vadrouille".

 Après plus de 30 ans à travailler pour le même "opérateur de l'état" (ouais, c'est comme ça qu'on dit aujourd'hui), ce titre-là aurait bien illustré ce besoin de vivre autre chose, de "s'évader". De profiter aussi, car ça aurait rimé avec "trouille", celle que je ressens quand je prends conscience que la SNCF refuse obstinément de me vendre une carte-jeune depuis plus de 25 ans.
Ca aurait pu s'appeler "La grande vadrouille" mais c'était déjà pris.

 

     Alors, parce que je n'ai pas encore l'âge de la retraite et parce que cependant on ne me fera pas croire que je gagnerais quoi que ce soit à travailler plus en ce moment, parce que -à priori- il faudra un jour ré-intégrer la "vie normale" que je quitte aujourd'hui, parce que j'ai envie de baluchon et de nouveaux horizons, d'itinéraires erratiques, ça s'appellera

 La parenthèse nomade

       Ca sera fait d'allers vers des ailleurs et de retours aux sources, de p'tits-bonheurs-la-chance,
et ça durera le temps que ça voudra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

Lucie
  • 1. Lucie | 05/01/2016
Eh, c'est pas déjà le premier anniversaire du début de tes vacances?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau