(Publié le 7 octobre 2015)

 

     J'imagine que toutes les villes du monde se sont développées en fonction de leur environnement naturel. En ce qui concerne Quito, c'est frappant.La ville avance La capitale équatorienne est bâtie au fond d'une vallée relativement étroite, donc tout en longueur sur un axe grosso modo nord-sud. Tenus de loger près de 2 millions d'habitants,les quartiers grignotent les flancs des collines, tant bien que mal, car cette colonisation trouve vite ses limites dès que les pentes s'accentuent. Pour profiter vraiment du grandiose des lieux il faut oublier son appréhension du vide et grimper dans le teleferico qui vous mène à 4100 mètres d'altitude (s'iou plait !), à la Cruz Loma. C'est un endroit qui s'adosse sur les pentes les plus abruptes de la ville, celles d'un volcan forcément, car il y en a partout tout autour. C'est aussi ici qu'il faut être pour en prendre plein les mirettes : Panorama 3 volcansAu fond Quito qui s'étend à perte de vue, au deuxième plan des sommets qui paraissent faussement modestes et enfin, en toile de fond, certains de ces volcans, énormes et pourtant gracieux, aux sommets enneigés. De gauche à droite sur la photo Le Cayambe (5790m), l'Antisana (5700m), et plus au sud, le célèbre Cotopaxi (5897m) dont l'activité dont on nous parle dans les journaux ne fait aucun doute : très régulièrement un nuage - comme le fruit d'une explosion- s'échappe du cratère.

D'ici, Quito est comme une saignée dans la bien nommée « allée des volcans ». On ne se lasse pas d'un tel paysage.

 

     La descente se fait en quinze petites minutes de téléphérique, car finalement, faut pas croire, on ne descend pas si bas. Quito se situe, en moyenne, à 2800 mètres d'altitude, ce qui n'est pas rien. Panorama Quito depuis la basiliqueÇa en fait même la 2ème capitale la plus haute du monde, après La Paz, capitale bolivienne. Cette altitude, sous cette latitude, ça donne de gros contrastes de températures. A 8 heures du mat' on supporte bien une petite polaire, mais 2 heures plus tard on sue en ne portant qu'un T-shirt léger.

C'est dans la partie ancienne de la ville que se concentrent les sites les plus intéressants. La grand' place toujours très animée, pleine de monde et de quelques orateurs qui s'adressent justement à tout ce monde. Leurs discours sont parfois religieux, probablement aussi politiques et, à voir la réaction du public, quelquefois comiques. C'est très plaisant de s'asseoir sur un banc et de profiter de toute cette agitation bon enfant. Palais presidentielIl y a aussi parfois de grandes cérémonies qui se déroulent ici, sur la terrasse du palais présidentiel. En tout cas ce jour-là, Rafael (Correa, le président) recevait beaucoup de gens de toute évidence très très importants et la foule se pressait sur la place en espérant, j'imagine, reconnaître une célébrité (mais personnellement j'ai même pas repéré Rafa dont je connais pourtant bien le visage) et la fanfare gouvernementale n'arrêtait pas de ponctuer chaque arrivée ou départ de personnalités de quelques notes guillerettes.

 

 

Un tout petit peu plus loin la place San Francisco et les immeubles qui la bordent sont magnifiques.

Place San Francisco

 

 

 

L'intérieur de l'église elle-même n'est pas vilain du tout, même si tout cet or pique un peu les yeux. Eglise s franciscoDans le genre, la « Compania de Jesus » détient le pompon : de l'or il y en a partout, sur le moindre cm² des colonnes ou des murs. Bien que pas trop fan habituellement, je dois bien avouer que là, ça en jette un max. Sainte Marianne est enterrée là, son tombeau fait office d'autel (désolé, photos interdites dans cette belle église).

 

 

 

 

 

 

 

Outre son cadre unique et ces beaux monuments, ce que j'ai apprécié ici, à Quito, c'est la gentillesse de sa population, toujours prompte à aider le touriste un peu paumé lorsqu'il s'agit de prendre un bus par exemple.Les collegiennes    

 

     Pas besoin d'aide par contre pour trouver un petit resto où on vous servira, pour 2,25 $ (soit 2€), une soupe et un plat principal très très corrects. De ces petites cantines, il y en a à peu prés partout. Bizarrement le petit déjeuner, mais il est vrai copieux, y est un peu plus cher (2,50$).Petit dej' à 2€30 Ma cantine préférée – El Molino – est située rue « Chile », une des très rares rues piétonnes, qualité qu'on apprécie d'autant plus que partout ailleurs les bus vous crachent sans relâche leur fumée noire en plein visage (secteur piétonnier=poumon préservés). Plein de petits vendeurs dans cette rue tout en pente, chacun sa spécialité : celui-ci vend des brosses à dents, un autre des peignes, celui-là des foulards, son voisin des semelles, des billets de loterie, du papier toilette...

Il y a aussi là un bar – El cafeto – qui outre vous servir un bon café vous permet de profiter d'une jolie vue sur le charmant cloître de la iglesia San Agustin.

 

 

 

 

     Un peu de culture n'ayant jamais fait de mal à personne j'ai entrepris la grimpette jusqu'à la maison-musée de Guayasamin.

     Guayasamin est un peintre équatorien de renommée internationale, figurez-vous qu'il était même pote avec les Miterrand (je vous parle d'un temps où les présidents de la république française pouvaient se prévaloir d'une certaine culture, j'dis ça j'dis rien). Cet artiste franchement ancré à gauche (pote aussi avec Fidel Castro...) a beaucoup peint sur la souffrance des peuples, indiens mais pas que.Sa mere est morte tres jeuneIl a aussi créé la « Capilla del hombre », la chapelle de l'homme, en argumentant qu'il trouvait un peu dommage qu'on consacre des chapelles à Dieu et pas à l'homme. Ben avec des paroles sacrilèges comme celle-là, si ça se trouve il réside aujourd'hui en enfer. Fallait pas mourir (en 1999).

Si vous passez par Quito, ne manquez pas cette visite tout en émotion ni, si vous êtes férus d'archéologie comme moi, celle du musée national. Le cheminement y est drôlement mal foutu mais on y découvre de très très beaux objets de la période pré-colombienne (désolé pour celui là, photos encore interdites).

 

 

 

     Assez de blabla, voici le coin des photos en vrac:

 

Un boui boui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Theatre

 

 

 

 

Passons aux choses sérieuses.

Soupe

Seco de chivo

La guatita

Cevichochos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite cantine

El Molino, ma petite cantine, représentative des autres: des plats simples
mais bons, pas de chichis pour la déco, et toujours la télé allumée qui
diffuse "Los fuegos del amor" ou un truc dans le genre

 

 

 

 

Panorama Quito et alentoursOn ne s'en lasse pas (N'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir)

 

 

 

Et en bas c'est ça:
Panorama Quito

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les volcans ne sont jamais loin,

 

 

 

...mais on les oublie dans certains quartiers bien rénovés
Quartier la ronda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 gardes pour s'assurer qu'on ne vole pas l'horloge. L'Equateur a les moyensL horloge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous n'êtes pas prêt de voir ça à l'ElyséePalais boutiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous avoue que je n'ai pas tout goûté de la cuisine équatorienne.
Par exemple j'ai laissé tomber la patisserie

J ai pas tout goute

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un truc à se faire pardonner ?

Ca laisse pantois

 

 

 

 

 

 

Et l'aut' là-bas qui semble s'énerver

Cotopaxi 2

 

 

 

Et pour finir, un petit hommage à Guayasamin

 

Y a comme un manque

      La misere en inde

Ambiance un peu lourde, non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C est pas la joie

 

 

 

 

 

 

On va pas se quitter sur ces notes très légèrement tristounettes...(mais que j'aime beaucoup)

Cotopaxi

 

 

 

 

Et comme disait Guayasamin...

La lumiere

 

 

 

"Laissez une lumière allumée, car je reviendrai toujours"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (7)

Aurélie
Je relis avec plaisir tes aventures équatoriennes, maintenant que j'y suis ;-) D'accord avec tout, et surtout pour Guayasamin... Je ne connaissais pas ce peintre avant de venir à Quito, et j'ai été subjuguée par son travail. Tant d'émotion se dégage de ses oeuvres...! Bien noté aussi le conseil du Téléférico, on attendra juste que ça se dégage (figure-toi que le Cotopaxi ne nous a pour le moment fait l'honneur que d'un petit morceau de son flanc...)
Bises de Pappallacta, et bonne rando !
isabelle
  • 2. isabelle | 09/10/2015
je lis régulièrement les nouvelles du grand reporter, je sais maintenant de qui tient lucie pour avoir aussi bien écrit ses aventures en asie. En vous lisant je voyage tout en restant sagement sur la Rochelle.
A bientot pour la suite des aventures de tintin .
Bises isabelle
christophe du fond des bois du bitcherland
  • 3. christophe du fond des bois du bitcherland | 08/10/2015
y a pas trop foule dans cette capitale a en croire les photos, y aurait 'il plus de volcans que d'habitants ? arg; arg, (cela devrait convenir a ma chère et tendre épouse Corinne, je vais lui suggérer cette destination).
pour ce qui est de ta réserve au sujet des pâtisseries, je confirme cela ressemble trop a des bibelots en plastiques dans une échoppes attrape touriste chinoises, je ne sais où sur la planète,......... donc !

je vote pour le : PETIT DEJ !! et pour la suite de tes aventures !

bonne route

christophe du fond des bois du bitcherland
Coco
  • 4. Coco | 07/10/2015
Wouaw quel paysage avec ces volcans gigantesques en arrière plan!
Et quelle force dans les oeuvres de Guayasamin!
Y'a d'belles choses en Equateur! Zut, je loupe ça!

Pas grave, on se rattrape ensemble en décembre... On peut ouvrir les paris pour notre prochaine destination commune ;-)
Loulou
  • 5. Loulou | 07/10/2015
L'Equateur, mon rêve... Et les Galapagos à côté, aussi...
Profites bien, t'as bien de la chance!
Et continue d'envoyer des collections de photos, ça fait un grand bol d'air pour ici!
Philou
  • 6. Philou | 07/10/2015
Ah l'Amérique du Sud ! Je retrouve un peu cette ambiance et architecture du Mexique et d'Uruguay, ça fait envie

bon séjour et ... encore des photos !
bises
Krut
  • 7. Krut | 07/10/2015
Super !
Magnifiques photos . Bon séjour et profiiiite....

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau