(Publié le 4 janvier 2017)Carte SG

 

     Lorsqu'on voyage régulièrement à l'étranger, on entend souvent la question: « Pourquoi aller si loin alors qu'il y a autant à découvrir dans notre pays ? »

Je n'ai pas de réponse à cette question, même que c'est pour ça que, de temps en temps, je m'offre une petite virée dans un des recoins du pays (un hexagone compte 6 coins mais plein de recoins).

 

 

 

 

     Voici quelques semaines, j'ai donc vadrouillé à pieds sur un GR qui suit une route historique : le chemin de St Guilhem. Il s'agit d'un sentier qui St guilhemdébute dans la petite ville d'Aumont-Aubrac, au nord de la Lozère. Dans ses premiers kilomètres il est commun avec une branche du St Jacques de Compostelle. Il serpente sur des territoires lozériens, aveyronnais, gardois puis héraultais dans des paysages fantastiques dont les plus marquants sont l'Aubrac, les Causses et les gorges du Tarn puis de la Jonte. Plus au sud il permet de découvrir le pays de garrigue et notamment le fabuleux cirque de Navacelles.

 

 

 

St guilhem 05


     À l'époque médiévale les pèlerins poussaient l'effort jusqu'à St Guilhem le désert où était conservé un morceau de la Sainte Croix. Ils ont laissé quelques traces de leur passage, notamment de belles croix de pierre devant lesquelles ils priaient.

 

     Même si la petite ville de St Guilhem, ses ruelles et son abbatiale méritent vraiment la visite j'ai pour ma part arrêté mon périple au Vigan, petite ville gardoise et cévenole où j'ai vécu quelques années.

Cette balade de 6 jours m'a permis de rendre visite à des amis pas revus depuis mon départ pour l'Antarctique, autant dire un bail. Martine et Joël m'ont accueilli dans leur village caussenard pour un repas très convivial et une nuit réparatrice (dans un vrai lit, le bonheur). 2 jours plus tard je posais mon sac au Vigan, sur la terrasse du « Cévennes », repère de toute une joyeuse bande d'amis que j'ai revu avec un énaurme plaisir (et là, comme une andouille, j'ai oublié de faire des photos).

 

St guilhem

 

 

     Mais commençons par le commencement : Fidèle à ma façon de marcher, j'ai rangé dans mon sac à dos 2 slips, 2 paires de chaussettes, et 2 T-shirts (j'exagère un peu mais pas beaucoup), j'ai rajouté un duvet et une toile de tente (j'adoooore le camping sauvage). Le train m'a déposé à la petite gare d'Aumont Aubrac le 29 juin et puis, comme tout randonneur un tant soit peu armé d'ambition, j'ai mis un pied devant l'autre. C'était parti pour 6 jours de marche.

 

St guilhem

 

 

     Je ne vais pas vous faire de long discours, les images parlent d'elles-mêmes. Il n'y manque que le léger souffle du vent qui rafraîchit le marcheur, les cloches des vaches ou des moutons, le ksi-ksi-ksi des cigales quand l'air méditerranéen se fait sentir.

 

 

 

 

St guilhem

 

 

     Pour en savoir plus et organiser vous même votre rando sur le St Guilhem, je vous invite à cliquer ici, sur les pages d'un site dédié à ce beau sentier.

 

Topoguide ffr

 

 

Au Vigan